Poésies de Pablo Neruda

  • Pablo Neruda // Il meurt lentement
    Il meurt lentementcelui qui ne voyage pas,celui qui ne lit pas,celui qui n'écoute pas de musique,celui qui ne sait pas trouvergrâce à ses yeux.Il meurt lentementcelui qui détruit son amour-propre,celui qui ne se laisse jamais aider.Il meurt lentementcelui qui devient esclave de l'habituderefaisant tous les jours les mêmes chemins,celui qui ne change jamais de repère,Ne se risque jamais à changer la couleurde ses vêtementsOu qui ne parle...
    Poésie ajoutée le Dim. 12 Février 2012 à 18H42 par Médiathèque de Bassens
    Lire la poésie >>>
 
© 2017 - Presqu'île en pages - SIVOC
Syndicat Intercommunal à Vocation Culturelle
Réalisation
Orfaon.net