Poésies de Gabriel Celaya

  • Gabriel Celaya // La poésie est une arme chargée de futur (extraits)
    ...On dit les poèmes Qui élargissent les poumons de tous ceux qui, Asphyxiés, Demandent à être, demandent du rythme, Demandent des lois pour ce qu'ils éprouvent d'excessif. Se dicen los poemasque ensanchan los pulmones de cuantos, asfixiados,piden ser, piden ritmo,piden ley para aquello que sienten excesivo. ...ma poésie : poésie-outil A la fois battement du cœur de l'unanime et aveugle Telle est, une arme chargée de futur...
    Poésie ajoutée le Dim. 12 Février 2012 à 17H07 par Presqu'île en Pages
    Lire la poésie >>>
 
© 2017 - Presqu'île en pages - SIVOC
Syndicat Intercommunal à Vocation Culturelle
Réalisation
Orfaon.net