<<< Retour au blog

Alex GODARD

Publié par Bibliotheque St Louis de Montferrand le Mer. 19 Février 2014 à 17H03

Rencontre avec Alex Godard :

 

            Le mercredi matin 12 octobre 2014 nous avons rencontré à la bibliothèque de St Louis de Montferrand, l’auteur et illustrateur de littérature jeunesse : Alex Godard. En classe, nous avons lu ses livres : « Idora », « Maé et le lamentin », « Dans la forêt de cœur-Boulikhi », « Maman-dlo » et « Tani ».

 

Tout d’abord, nous avons pu échanger, discuter et lui poser des questions sur son métier :

« Comment tu fais les livres ? » (Stessy)

 Il nous a expliqué, qu’il faisait d’abord des maquettes : des brouillons en noir et blanc pour les dessins.    Ce n’est qu’après, qu’il finalisait avec de la couleur en utilisant des pastels. Parfois, pour représenter certains dessins, il prend des photos, comme celle de la girafe.

 

« Combien de livres as-tu fait en tout ?  (Yuen)

- 16/17 livres. »

« Quel est ton livre préféré ? (Jacques)

- Celui là, n’est pas encore fait ! C’est toujours celui qu’on imagine…car il y a toujours des choses à améliorer! »

« Comment te vient l’inspiration pour écrire ces livres ? (Mathéo)

-Il faut écouter les gens, ce qui se passe autour de nous…et en lisant aussi beaucoup.

 

« Quelle technique utilises-tu pour les illustrations ? (Cassiopée)

-Ce sont des pastels secs ou tendres, comme des craies, que l’on gratte d’abord sur la feuille avec des ciseaux, puis que l’on étale doucement avec du coton. »

 « Est-ce que tu préfères écrire les histoires ou les dessiner ? »(Lou)

-Au début, je préférais dessiner, car depuis tout petit j’adore dessiner. Mais aujourd’hui je trouve que c’est plus facile et rapide d’écrire ! »

Ensuite, Alex Godard nous a proposé de nous montrer comment il faisait ses dessins lors d’un atelier pratique :

 

  

   D’abord, il fait un dessin au crayon à papier sur une feuille un peu cartonnée, puis il gratte un pastel avec des ciseaux, et à l’aide d’un coton il étale sur la feuille à l’endroit désiré. Tout à la fin, il faut mettre de la laque pour fixer les pastels sur la feuille.

 

                                                                                                                                 La classe des CP/CE1.


Il n'y aucun commentaires sur cette publication.
Soyez le premier à en laisser un !
LAISSEZ CE CHAMP VIDE :
 
© 2017 - Presqu'île en pages - SIVOC
Syndicat Intercommunal à Vocation Culturelle
Réalisation
Orfaon.net