<<< Retour au blog

A quoi sert la poésie ?

Publié par Médiathèque de Bassens le Ven. 27 Janvier 2012 à 8H07

A quoi sert la poésie ?
Cette question, les bibliothécaires sont habituées à l'entendre et souvent le sens se révèle au détour d'un  chemin de traverse, comme ce jour au printemps dernier, où German Diaz, jeune musicien espagnol de vielle, invité par les bibliothécaires de Bassens et Eric leur professeur de musique,  rencontre les élèves d'une classe de  3° du collège Manon Cormier. Ils découvrent la vielle, deviennent attentifs quand s'élève un chant de la Guerre d'espagne et soudain quelques extraits du poème de Gabriel Celaya, poète espagnol (1911-1991)  : la Poésie est une arme chargée de futur... un instant fort, intense et magique.

Maryse


La poésie est une arme chargée de futur (extraits)
...
On dit les poèmes
Qui élargissent les poumons de tous ceux qui,
Asphyxiés,
Demandent à être, demandent du rythme,
Demandent des lois pour ce qu'ils éprouvent
d'excessif.


Se dicen los poemas
que ensanchan los pulmones de cuantos, asfixiados,
piden ser, piden ritmo,
piden ley para aquello que sienten excesivo.

...ma poésie : poésie-outil
A la fois battement du cœur de l'unanime et aveugle
Telle est, une arme chargée de futur expansif
Avec laquelle je vise ta poitrine.


 Tal es mi poesía: poesía-herramienta
a la vez que latido de lo unánime y ciego.
Tal es, arma cargada de futuro expansivo
con que te apunto al pecho.  


Ce n'est pas une poésie pensée goutte à goutte.
Ce n'est pas un beau produit. Ce n'est pas un fruit
Parfait. C'est similaire à l'air que nous respirons tous.
Et c'est le chant qui donne de l'espace à tout ce que
Nous portons en nous.


 No es una poesía gota a gota pensada.
No es un bello producto. No es un fruto perfecto.
Es algo como el aire que todos respiramos
y es el canto que espacia cuanto dentro llevamos.  


Ce sont des mots que nous répétons en les sentant
nôtres, et ils volent. Ils sont plus que ce qu'ils nomment.
Ils sont le plus nécessaire : ce qui n'a pas de nom.
Ce sont des cris au ciel, et sur terre ce sont les actes.


Son palabras que todos repetimos sintiendo
como nuestras, y vuelan. Son más que lo mentado.
Son lo más necesario: lo que no tiene nombre.
Son gritos en el cielo, y en la tierra son actos.

Gabriel Celaya

 



2 commentaires
Par Isabelle le Ven. 27 Janvier 2012 à 17H23
La poésie est le message qui unit les humains à la Vie. C'est, du moins, mon espoir.
Par Damien le Ven. 27 Janvier 2012 à 9H19
C'est une très très belle poésie. Les mots y sont forts et subtils à la fois...
Laissez un commentaire !
LAISSEZ CE CHAMP VIDE :
 
© 2017 - Presqu'île en pages - SIVOC
Syndicat Intercommunal à Vocation Culturelle
Réalisation
Orfaon.net